Une suspension de permis est corrélée à une infraction grave comme un excès de vitesse ou une alcoolémie. Les conséquences d’une suspension de permis pour excès de vitesse sont immédiates et le conducteur suspendu doit s’attendre à une hausse du prix de son assurance si la compagnie d’assurance n’a pas résilié le contrat de manière définitive.

S’assurer après une suspension de permis

Quand un conducteur a fait l’objet d’une suspension de permis de conduire, il est possible que sa compagnie d’assurance opte pour la résiliation définitive du contrat. Le conducteur devra alors rechercher une nouvelle assurance automobile lorsqu’il aura récupéré son permis de conduire et qu’il sera à nouveau autorisé à utiliser son véhicule. Dans le domaine de l’assurance, il est courant de devoir payer une majoration ou une surprime sur les cotisations de la nouvelle assurance auto. Sur Internet, vous trouverez un tableau qui vous donne une idée du montant des cotisations majorée pour une assurance suspension de permis vitesse. En plus de la majoration des cotisations d’assurance, vous pouvez aussi vous attendre à rencontrer des difficultés pour trouver une compagnie d’assurance qui accepte de vous assurer vous et votre véhicule.

Des majorations importantes

Pour une suspension de permis de conduire de 2 à 6 mois, un automobiliste peut s’attendre à une majoration de 50%. Dans le cas d’une suspension supérieure à 6 mois, la majoration de cotisation sera de 100%. Une assurance suspension de permis de vitesse est donc nettement plus couteuse qu’une assurance auto classique. Après  une infraction grave, risque vraiment d’avoir des difficultés à retrouver un assureur qui accepte de l’assurer. En effet, les compagnies rechignent à assurer les automobilistes qui sont fichés à l’AGIRA, l’Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance.

Faire appel à un courtier en assurance

Pour trouver plus facilement une assurance suspension de permis vitesse, vous pouvez faire appel à un courtier en assurance. Il faut également savoir qu’il existe des compagnies d’assurance spécifiques qui permettent de souscrire un contrat d’assurance auto après une suspension de permis de conduire. Il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur d’assurance pour dénicher une assurance qui vous couvre au meilleur tarif. Mais n’importe comment, il faut s’attendre à payer nettement plus cher son assurance auto. Il faut aussi être conscient qu’au cas où vous seriez tenté de conduire sans assurance, vous risquez de graves sanctions et une lourde amende. Il faut également savoir qu’il est obligatoire d’avertir son assureur quand on a fait l’objet d’une suspension de permis de conduire pour excès de vitesse. L’automobiliste dispose de 15 jours pour envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Si le dépassement de vitesse n’est pas trop important, vous pouvez demander la clémence à votre assureur.