Si un proche vous prête sa voiture, vous prêter également son assurance, mais en réalité votre assurance dépend des garanties que votre proche a choisies pour son assurance automobile et de votre part de responsabilité si vous faites un accident.

Conditions pour prêter une voiture

Dans la majorité des cas, il est autorisé par les contrats d’assurance d’emprunter la voiture d’un membre de la famille ou d’un ami. Le prêt de véhicule peut se faire à condition que vous ayez un permis de conduire valable. Il n’est pas nécessaire d’en informer l’assurance du propriétaire du véhicule s’il ne s’agit que d’un prêt occasionnel et que vous avez plus de 26 ans. Il est tout de même nécessaire de vérifier auprès de l’assurance si le contrat autorise ce prêt de véhicule afin d’éviter de perdre toute couverture si le contrat contient une condition d’exclusivité.

Assurance en cas d’accident d’une voiture empruntée

L’assurance et le paiement des dégâts dépendent de la part de responsabilité du conducteur lors de l’accident. Si vous empruntez une voiture et que vous effectuez un accident dont vous êtes le responsable, alors que le propriétaire de la voiture n’a pas ajouté l’assurance conducteur au moment de sa souscription à son assurance, vous ne serez pas dédommagé même si vous êtes blessés. Il est de même pour la voiture, ses dégâts ne seront pas pris en charge sans l’option assurance du véhicule. Dans ce cas, c’est l’assurance responsabilité civile de la personne à qui vous avez emprunté la voiture qui indemnisera la partie adversaire. Ce sera le bonus-malus du propriétaire de la voiture qui sera augmenté, par contre, il y aura une franchise que vous devrez régler. Mais si vous n’êtes pas responsable de l’accident, l’autre partie va vous dédommager des dégâts matériels et corporels. Vous pouvez aussi obtenir une indemnisation par l’assurance conducteur du propriétaire, par votre propre assurance conducteur, par votre assurance accidents ou par l’assurance gens de maison.

Vol d’une voiture empruntée

Si jamais la voiture que vous avez empruntée sera volée, il y aura une indemnisation par l’assureur du propriétaire de la voiture si seulement vous ne pouvez pas être tenu responsable de la perte de la voiture et que le propriétaire a une garantie vol. Les assureurs peuvent refuser l’indemnisation si vous êtes fautif et que le vol est la conséquence d’un manque d’attention de votre part.