La carte grise, le permis de conduire et l’assurance sont indispensables pour rouler sur la voie publique. Cependant, le prix d’une assurance peut varier selon plusieurs critères. De plus, l’assurance la moins chère n’est pas forcément la plus intéressante.

Quelles garanties privilégier ?

La loi impose la souscription d’une assurance responsabilité civile ou assurance au tiers à tous les motards. C’est la formule classique. En cas de sinistre responsable, la compagnie d’assurance prendra en charge les préjudices corporels et matériels causés aux tiers. Toutefois, les dommages matériels sur les deux roues du conducteur ainsi que les dommages corporels qu’il a subis ne sont pas couverts. Pour bénéficier d’une bonne couverture, il faudrait donc ajouter d’autres options supplémentaires :

La formule intermédiaire ou tiers confort : en plus des prestations citées ci-dessus, l’assureur prend en charge le vol du scooter, l’incendie et le bris de glace La formule « tous risques » ou « tous accidents » : elle offre une couverture optimale. En plus des garanties proposées par la formule intermédiaire, les dommages subis par le deux-roues sont couverts (accident, collision, évènements climatiques, catastrophes technologiques ou vandalisme). Pour certains prestataires, les équipements et les accessoires du conducteur sont même inclus dans les garanties

Le choix dépend donc du niveau de garantie que vous recherchez et l’usage ! En tout cas, pour votre sécurité, il est vivement conseillé de souscrire à une garantie « dommages corporels ». Ainsi, en cas de blessure ou d’hospitalisation, vous serez indemnisé. Et en cas de décès, vos bénéficiaires percevront un capital clairement défini dans le contrat dès le départ. Pour plus d’informations sur l’assurance scooter, rendez-vous sur www.assuranceendirect.com

Assurance moto : Quelle franchise choisir ?

En cas de sinistre, le motard sera tenu de régler une franchise à l’assureur. C’est le montant qui sera à la charge de l’assuré après l’indemnisation. Le montant de la franchise doit être bien précisé pour chaque garantie : collision, crevaison, vandalisme… Un contrat peut en effet proposer quatre types de franchises :

La franchise relative ou franchise simple : Vous n’obtiendrez aucune indemnisation si en cas de sinistre, les frais pour la réparation du véhicule sont inférieurs à la franchise prédéfinie dans le contrat

La franchise absolue : pour cette option, vous serez indemnisé si le montant est supérieur à la franchise

La franchise proportionnelle : elle est calculée en pourcentage, en se basant sur la somme totale du sinistre avec un seuil et un plafond Et la franchise kilométrique : il existe un seuil à partir duquel la garantie fonctionne

La franchise est un système qui vise à responsabiliser le motard, tout comme le bonus-malus. Eh oui, les bons conducteurs seront récompensés par un bonus de 5% chaque année sans accident responsable. Ainsi, après 13 ans, le conducteur ne versera que la moitié de sa cotisation de départ ! En revanche, à chaque accident responsable, le conducteur verra sa prime augmentée de 25%.

Combien prévoir pour l’assurance d’un scooter ?

Le coût d’une assurance scooter varie selon plusieurs paramètres, à savoir :

Les caractéristiques du scooter :

La valeur du scooter peut influencer le prix de l’assurance ainsi que son âge, sa marque, sa puissance et le modèle. Par exemple, l’assurance scooter 50 sera plus abordable que celle d’un 125.

Le conducteur

Pour les jeunes conducteurs, ils seront tenus de payer un tarif majoré, dégressif pendant les trois premières années. Pour les autres, l’assureur tiendra compte de leurs âges, l’ancienneté de leurs permis de conduire et leurs antécédents (retrait de permis, malus, etc.).

Les garanties

La formule basique est la moins chère. Si vous voulez ajouter des garanties optionnelles, il vous faudrait payer des frais supplémentaires.

L’usage

Pour un scooter destiné à un usage privé, le tarif sera plus accessible que pour un deux-roues à usage professionnel !

En outre, chaque assureur est libre de fixer des prix. De la sorte, à niveau de garantie égal, le coût proposé peut varier du simple au double. Pour réaliser de belles économies, demandez des devis et comparez les prix et les garanties.

Où et comment dénicher une assurance moto pas chère ?

Pour dégoter une assurance scooter pas chère, n’hésitez pas à utiliser un comparateur. Cette solution est gratuite et vous permettra d’économiser une somme plus ou moins importante et de gagner du temps. Effectivement, même chez vous, devant votre petit écran, vous pouvez obtenir plusieurs devis assurance en quelques minutes seulement. Il suffit de remplir le formulaire en ligne et vous accéderez à quelques dizaines d’offres qui correspondent à votre profil. Vous comparez ensuite les tarifs et les garanties et vous choisissez le site qui propose la meilleure offre.

Par ailleurs, il est possible de souscrire votre assurance en ligne, via de nombreux sites. L’avantage ? Sur internet, les tarifs sont au plus bas, et la souscription se fait en quelques clics. De plus, vous aurez le privilège d’ajouter ou d’enlever des options selon vos besoins afin d’optimiser votre budget. En bref, personnalisez votre contrat à votre guise !