La disparition d’une voiture au parking fait l’effet d’une douche froide. Ce cas est banal dans les grandes villes où les stationnements se remplissent facilement. Avant de dénoncer un vol, il est primordial de vérifier la présence du véhicule à la fourrière. Pour retrouver la trace de votre véhicule, il est possible de les localiser par l’intermédiaire d’un appel téléphonique ou d’une vérification sur internet. Cet article fait un tour d’horizon sur les moyens de vérification en ligne et sur les actions à faire en conséquence.

S’assurer de la mise en fourrière de sa voiture

L’absence d’une automobile à sa place s’explique par un vol ou par une fourrière. Contactez rapidement les fourrières à proximité grâce à véhicule-en-fourriere.fr. Découvrez ensuite les causes de mise en fourrière d’un véhicule parce que les autorités n’embarquent pas une voiture à la fourrière sans raison. Les propriétaires doivent les connaître pour s’assurer au premier abord que la voiture n’est pas volée. Ce garage sous surveillance ou dépôt municipal accueille tout véhicule mal parqué sur la voie publique. En effet, il est autorisé de mettre en fourrière tout véhicule qui viole les règles de stationnement. À part cela, se garer dans une zone de bifurcation ou de virage est aussi intolérable aux yeux des autorités. Une automobile se trouvant dans des parkings réservés peut également être saisie sur-le-champ. Il est déplacé à la fourrière quand il se stationne sur la même position pendant une semaine ou quand il s’arrête continuellement en double file. Tous ces cas forment des infractions pénalisées par une amende. Néanmoins, si le propriétaire d’une voiture paie un ticket obligatoire, sa voiture échappe à toute condamnation à une peine pécuniaire.

Connaître les procédures avant la mise en fourrière d’une voiture

Une voiture n’est pas déposée au parc automobile sans motif. Les autorités l’emmènent après la procédure de mise en fourrière. Une méticuleuse vérification s’effectue pour savoir si la voiture n’est pas volée. Il est aussi possible de récupérer immédiatement le véhicule si vous vous trouvez sur les lieux pendant l’enlèvement. Dans cette situation, il vous suffit de payer les frais d’opération sans suivre les formalités administratives parfois ennuyeuses. Cependant, au cas où la voiture est déjà confisquée, il est possible de la récupérer en remplissant une condition. C’est le règlement à temps des frais d’enlèvement afin de compenser le stationnement illicite. N’oubliez pas qu’il est illégal de s’opposer à l’enlèvement justifié d’une voiture. Sinon, le propriétaire risque un emprisonnement de 3 mois avec une amende. En fait, un officier de police judiciaire ou un agent issu de la police nationale, de la police municipale ou de la gendarmerie est le décideur de l’embarcation à la fourrière d’une voiture. Aussi, le maire et le préfet de police peuvent prendre cette décision dans certains contextes.

Se rendre sur un site spécialisé

La disparition d’une voiture provoque aisément la panique parce que le propriétaire n’a cure de l’endroit où le véhicule est embarqué. Pour savoir rapidement la mise en fourrière d’une voiture, ayez comme premier réflexe de contacter les services de gendarmerie la plus proche de vous. D’ailleurs, si vous pensez que votre véhicule est déplacé, effectuez des recherches à l’aide du numéro d’immatriculation de votre véhicule. Les téléservices ou les services publics en ligne de certaines villes vous permettent également de les rechercher dans leur site d’informations. Pour le cas de la fourrière à Nice, un véhicule en fourrière peut se rechercher via un appel téléphonique. Ce dernier permet de vérifier la présence de votre voiture dans la fourrière. D’autres sites proposent aussi de trouver le numéro de votre fourrière toujours à l’aide du numéro d’immatriculation. Il est à noter qu’un véhicule est enregistré dans la base de données d’un site après 30 min de l’enlèvement. Il faut tenir compte du trajet et de l’enregistrement informatique. En outre, il est possible de ne pas remarquer l’absence d’une voiture peu utilisée. Ne vous inquiétez pas. Une lettre recommandée vous notifiera de sa mise en fourrière.

S’informer des frais de fourrière avant la récupération

Le principal moyen de récupération d’un véhicule mis en fourrière est le côté administratif. Cette clé de sortie s’accompagne au paiement de dette et des amendes. Il faut savoir que les frais grossissent trois jours après l’enlèvement. Toutefois, estimer le montant à payer n’est pas évident en raison des divers paramètres qui entrent en jeu. Il est fixé par les collectivités territoriales et varie selon la ville. Notez par exemple que le prix d’enlèvement à Paris est de 150 euros tandis que c’est 130 euros à Nice. Aussi, les frais de garde journalière à Paris sont de 29 euros contre 10 euros à Nice. 

À part cela, les frais varient également selon la catégorie de véhicules. Les frais à payer pour une voiture particulière, pour un véhicule PL, pour une moto ou pour un quad sont différents. Si les frais de fourrière ne sont pas réglés dans les délais impartis, une destruction ou une vente aux enchères publique a lieu. Alors, rendez-vous le plus tôt possible à la fourrière après l’avoir vérifié en ligne. Ainsi, vous pourrez repartir avec votre véhicule sans encombre.